google girlJe sais pas si vous avez remarqués, mais ça fait maintenant quelques temps que les nouveaux produits de Google ne sont plus plébicités comme les messis de l'Internet. De mémoire (vive), il me semble que le dernier était Gmail, ou peut être GReader. Mais depuis Chrome, le navigateur qui espionnait, les nouveaux produits de Google semblent avoir le vent de face. J'imagine que c'est le pain noir de toute multinationale. Après tout, Microsoft a suivi le même chemin à la fin des années 80 et est maintenant au fond du trou technologique (il parait que ya un truc qui s'appelle seven et qui est censé les sauver.... mouai).

Pourquoi je vous parle de ça ? N'étant pas utilisateur outre-mesures des services Google autres que le moteur de recherche (ah si! j'ai encore un compte gmail mais comme il redirige sur mon compte linuxwall, est-ce que ça compte? note: un compte qui compte pas...désolé), on pourrait dire que les déboires du géant californien me grattent à peu près autant que ma chaussette droite. Mais voilà, en deux jours, je suis tombé sur deux articles qui démolissent deux technologies phares de(ux) Google.

Le premier nous raconte comment Wave va changer le monde, l'article est plutôt rigolo et j'imagine exagéré, mais bien symptomatique du problème: une société recrée la roue, mais avec tellement de hype autour que même si c'est pas mieux qu'avant, c'est vachement plus branché et donc forcément indispensable. (non, non je ne suis pas en train de parler d'Apple, on est toujours sur Google là).

Le second, pas un article mais les slides d'une conférence relayés par Harald Welte, est encore plus explicite sur la stratégie de Google en matière d'Open Source. J'utilise le code de linux, je communique sur le code de linux, j'en fait un OS pour téléphone portable ultra révolutionnaire (limite Iphone) parce que basé sur linux... sauf que voilà, quand quelques experts regardent à l'intérieur de la machine, c'est la surprise: code ravagé par modifications à la hache pour limiter l'ajout de device ou leurs initialisation, pans entier supprimés (udev quand même, et une partie du support des threads de la libc, les trucs pas utile quoi). Et pour le détail, lisez les slides, yen a une 20aine seulement et c'est éloquent.

Question: C'est quoi exactement, la stratégie de Google? Pour le moment, entre Chrome, Wave et Android, j'ai plutôt l'impression qu'ils essaient d'élargir la pieuvre et de proposer du service unifié au plus grand nombre. Pourquoi ça marche? Parce que Google, c'est quasiment la seule boite qui a réussi à tout unifier sous un seul login/mdp par utilisateur. Et ça, c'est de la Killer Features que toutes les boites essaient de mettre en place, moyennant des millions d'euros d'investissements, sous le nom de Single Sign On.

Super, donc Google ne serait pas si mauvais que ça sur le fond technique? Non, clairement pas. Mais dans la course au service, beaucoup oublient que la quantité ne fait pas la qualité. Suffit de pointer son regard vers Redmond pour ceux qui doutent encore.

Alors, au final, je m'en cogne un brin que Google fasse de la daube, vu que je n'utilise pas leurs services. Mais je trouve quand même cela dommage car ils ont tirés bon nombre d'innovations dans le domaine du net, surtout en termes d'ergonomie. Mais si les prochaines innovations de Google doivent se transformer en monstres baveux nécessitant une 50aines de patchs et une 10aine de release majeures pour ressembler au prince charmant (comme pour Chrome), je préfèrerais qu'ils arrêtent là, et on commencera alors tous à tourner la tête vers les outsiders qui montent.